Interview de s.e. m. mohamed ali chihi, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république tunisienne auprès de la fédération de russie au profit du journal «PRIME TRAVELLER»

« La Tunisie possède toutes les couleurs de la Méditerranée »

 

Depuis combien de temps êtes-vous à Moscou ?

- Je suis à Moscou depuis un an maintenant.

 

Quelles sont vos impressions à propos de la ville de Moscou en comparaison avec Paris ?

Moscou est une ville très spéciale et fantastique qui surprend par sa beauté et son unique rythme de vie, par ses musées et ses parcs, restaurants et endroits remarquables. C’est une ville très sécurisée. On y est très à l’aise en se promenant le soir, même d’hiver.

 

Le climat sévère russe ne vous déplait-il pas ?

Au contraire. Nous aimons les promenades d’hiver même plus que celles d’été. Les tunisiens qui vont visiter La Russie lors de la Coupe du Monde vont sûrement apprécier la beauté et l’authenticité des villes de Moscou, Volgograd et Saransk qui vont accueillir notre équipe nationale.

 

Est-ce que vous apprécier les restaurants à Moscou ?

Oui, notamment La Marée, le White Rabbit, «Voronezh» et «Bolshoï ».

 

L’Ambassade est l’ancienne Résidence de Lavrenty Beria.

Est-ce que vous sentez l’atmosphère spéciale de cette demeure ?

Mon épouse dit parfois que l’atmosphère ici est lourde mais moi, je préfère me garder des vivants que des défunts. Chaque endroit a son histoire. Cependant, mon épouse et moi, admettons que cette demeure historique est très particulière et magnifique.

 

Quelles sont les raisons qui poussent beaucoup de russes à aimer La Tunisie ?

La Tunisie a un pouvoir enchantant sur ses visiteurs. Quand on y arrive, on y reste et on n’a plus envie de la quitter.

La couleur du ciel est tout à fait particulière. On peut trouver tout ce qui est nécessaire pour un repos et une tranquillité parfaite : les plages au sable fin, le soleil, ainsi que des centres de thalassothérapie. La Tunisie est la deuxième destination mondiale de la thalassothérapie. Les touristes russes sont agréablement surpris au vu du rapport prix-qualité qu’offre nos thalassothérapies.

 

Mais il y a d’autres produits touristiques en Tunisie ?

La culture en Tunisie est exceptionnelle. Carthage, l’illustre rivale de Rome, est un écrin de vestiges et de reliques historiques de cette magnifique civilisation qui a imprégné les autres cultures et civilisations.

Sept endroits en Tunisie font partie du patrimoine historique de l’UNESCO.

La Tunisie est également réputée pour son art culinaire qui réunit des centaines des plats nationaux authentiques.

L’écotourisme a lui aussi gagné en popularité : les touristes observent les oiseaux sur la péninsule du Cape-Bon ou au parc national sur le lac d’Ichkeul.

L’animation nocturne attire de plus en plus de jeunes touristes russes qui préfèrent les boites de nuit, et qui veulent gouter à cet esprit de la liesse méditerranéenne.

 

Qu’est-ce que vous pourriez conseiller pour découvrir et mieux sentir la Tunisie ?

Il vaut mieux commencer par la médina, ses restaurants traditionnels, les maisons traditionnelles tunisiennes et les souks à thème : parfumerie, produits de thalasso thérapie, vêtements traditionnels, articles de cuire, céramiques, maréchalerie, soufflage, tapisserie etc.

On peut aussi recommander de découvrir le tatouage tunisien qui n’est pas permanent et qui s’appelle le harkous. Son odeur est magnifique car l’encre est faite des produits naturels, et les dessins sont raffinés. Les femmes tunisiennes l’utilisent pour se faire belles lors d’occasions particulières – des mariages, de grandes fêtes.

 

Pouvez-vous nous parler, de l’art culinaire tunisien. Qu’est-ce qu’il faut goûter et manger, à part le très réputé couscous tunisien ?

Les coucous, nous en avons plusieurs sortes de ce plat mythique. Chaque région possède son coucou spécifique. Il y a aussi le couscous au poisson qui n’existe qu’en Tunisie.

Aussi nous avons les tajines, genre de quiche dont il existe plusieurs variantes, la chakchouka à base de piments et de tomates qui est maintenant très connu aux Etats-Unis grâce aux juifs tunisiens, le kapkabou, , l’agneau à la gargoulette cuit avec des épices dans une cruche spéciale etc…

 

Pourriez-vous recommander quelques restaurants?

Je pourrais conseiller faire connaissance avec la cuisine tunisienne à travers de savoureux restaurants traditionnels incroyablement authentiques et à la fois pas chers qui se trouvent partout dans la médina. Pour continuer, vous avez la possibilité de découvrir la haute gastronomie.

Le choix est large : les restaurants de la médina de Tunis tels que – l’emblématique Dar El Jeld, Essaray et Dar Belhadj, avec leur cuisine sophistiquée des plats nationaux et les restaurants de banlieue nord comme Le Plaza, Le Golfe et The Cliff –ancien La Falaise- sur la côte, ainsi que les restaurants modernes avec leurs spécialités Spoon Villa Didon et La Closerie. Vous pouvez aller à Bizerte dans un restaurant mythique Le Sport Nautique mais aussi les restaurants de Sousse, Hammamet, Sfax et Djerba etc…

 

Et en ce qui concerne le vin?

Ces dernières années la Tunisie est devenu très populaire en matière d’ethno-tourisme et pour ses visites de châteaux et vignobles. Et ce n’est pas étonnant- nous avons des vins extraordinaires.

Nos vins rouges sont connus dans le monde entier – le Shadrapa, qui a gagné la Médaille d’Or, et d’autres comme le Magon, le Kurubis, le Muscat de Kelebia et le Mornag.

Les vins blancs sont aussi magnifiques, ainsi que les rosés rafraîchissant tel que le Jour et Nuit.

La valeur majeure de notre vin est le raisin d’excellente qualité qui est nourri de nos terres fertiles.

La bière tunisienne est excellente pour les mêmes raisons a l’instar de la bière tunisienne Celtia très appréciée par les touristes russes.

Il ne faut pas oublier aussi notre huile d’olive qui a remporté la médaille d’or mondiale. Les Italiens et les espagnoles viennent acheter nos huiles d’olive considérées comme les meilleures à l’échelle internationale.

 

Partagez avec nous maintenant: où sont les meilleurs centres thalasso?

Partout ! Vous avez l’île de Djerba, les villes de Zarzis, Sousse, Monastir, Mahdia, Hammamet, Tabarka et bien évidemment Tunis.

 

Et quant à vous? Avez-vous votre préférence?

Mes origines nordiques me donnent l’occasion de visiter Bizerte la plus belle ville au monde à mes yeux, la région magnifique du nord-ouest (FRIGUA : Beja, Jendouba et Le Kef ) qui a donné son nom au continent africain et Sousse la ville natale de mon épouse. Je suis installé à Tunis, néanmoins je fais quelquefois des escapades à Hammamet et Djerba.

 

Quelle est la meilleure saison pour aller en Tunisie?

La météo en Tunisie est toujours très agréable. En juillet-août, les températures ne dépassent pas 25 C le soir et 35 C pendant la journée. Djerba et Sousse sont merveilleuses en hiver. Quant à la thalassothérapie, à mon avis, la période de novembre à juin est parfaite. La Tunisie est une partie de l’Afrique, mais nous sommes très proches de l'Europe. La Sicile par exemple, est à portée de vu et il est très facile de faire le voyage à partir de L’Europe en yacht. Ce moyen de transport permet de découvrir plusieurs marinas de Tabarka à Djerba.

 

Comment choisir l’itinéraire idéal et pour combien de temps faut-il aller en Tunisie pour la première fois?

Une semaine suffira pour une première reconnaissance du pays. On peut commencer par Tunis avec ses hôtels magnifiques, ses centres de thalassothérapie et ses restaurants. De plus, nous avons de somptueux musées, comme par exemple le Musée du Bardo qui abrite la meilleure collection de mosaïques au monde.

Il sera intéressant de visiter Carthage et le fameux village côtier de Sidi Bou Saïd, chanté par Patrick Bruel dans sa célèbre chanson Café des Délices.

Vous pouvez ensuite monter à Bizerte découvrir ses excellents restaurants, la très belle église orthodoxe ainsi que les célèbres navires russes dont la construction remonte à la période de la Révolution de 1917.

Ensuite, on peut passer une ou deux nuits à Tabarka dans un merveilleux hôtel : La Cigale, qui possède le meilleur service thalasso de la région.

La prochaine étape sera Hammamet, sa thalassothérapie et sa vie nocturne très animée.

Puis, Sousse et l'île de Djerba, avec la plus ancienne synagogue de la région : La Ghriba.

Chaque année, à la fin avril/début mai, s’organise le pèlerinage à la synagogue de La Ghriba, qui se voit accueillir juifs, musulmans et chrétiens. Au même moment, se tient la conférence internationale dédiée au dialogue des civilisations.

Les amateurs de « Star Wars » seront intéressés par la visite du Sahara, plus précisément là où s’est déroulait le tournage des films, la planète Tatouine où les décors sont bien conservés.

Le colisée d’El-Djem et l’ancienne Dougga font aussi l’objet d’admiration des personnes qui s’intéressent à l’histoire et à l’archéologie.